Bébé-Enfants

Quels sont les différents symptômes d’une grossesse nerveuse?

Attendre un enfant est un événement heureux qui rend souvent très enthousiastes les parents. Dans certains cas, les parents sont tellement pressés de vivre ce moment qu’ils font tous pour concevoir. Essaie après essai, le stress et la peur prennent possession du corps de la femme. Malheureusement, le stress diminue les chances de concevoir. À la fin du mois, le test de grossesse s’avère négatif. Pourtant la femme reste persuadée qu’elle est enceinte, car elle développe les symptômes d’une grossesse. Qu’est-ce qu’une grossesse nerveuse et quels sont les symptômes qui permettent de l’identifier. La réponse dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’une grossesse nerveuse ?

La grossesse nerveuse est un terme non médical qui permet de désigner un trouble psychique auquel sont confrontées certaines femmes. Connue également sous le nom de pseudocyesis ou de grossesse fantôme, la grossesse nerveuse touche autant les jeunes femmes que les femmes âgées. Ces femmes sont généralement persuadées qu’elles sont enceintes. C’est ce qu’on appelle une grossesse imaginaire, car la fécondation n’a pas eu en réalité lieu, du coup il n’y a pas d’embryon dans le ventre de la femme. En effet, les hormones en chargent du déroulement du cycle menstruel agissent sous l’effet de l’hypothalamus.

Lorsque le niveau de stress chez la femme est important, les hormones indispensables pour le bon déroulement du cycle sont perturbées et entraînent parfois l’absence des règles. Les troubles psychologiques se répercutent ainsi sur le physique de la femme, on dit que le corps somatise.

Les symptômes d’une grossesse nerveuse

Les symptômes de la grossesse nerveuse ne sont pas loin de ceux d’une véritable grossesse. En effet, une femme ayant une grossesse nerveuse présente les caractéristiques suivantes :

  • absence de règle ;
  • les maux de ventre ou de dos ;
  • les seins douloureux ;
  • la prise de poids ;
  • les vomissements ;
  • la nausée ;
  • une augmentation ou diminution d’appétit en fonction de la femme ;
  • les jambes gonflées.

Certaines femmes estiment même qu’elles ressentent des mouvements de leur bébé dans le ventre. En apparence, tous ces symptômes montrent que la femme attend effectivement un enfant. Cependant, il ne s’agit que d’une grossesse nerveuse. Pour avoir le cœur net, un test de grossesse ou une échographie s’avèrent indispensables.

Pourquoi l’apparition de ces symptômes en absence de grossesse véritable ?

Pour le cas d’une grossesse nerveuse, les hormones sont principalement responsables de l’apparition des manifestations de la grossesse. Étant donné que la glande du cerveau responsable de l’ovulation est influencée, les hormones indispensables pour le bon fonctionnement du cycle ne sont pas sécrétées. En bref, ce sont ces dérèglements qui provoquent les symptômes de la grossesse.

D’autre part, les symptômes cités plus haut peuvent apparaître lorsque les sentiments de la femme s’y mêlent. Le premier est la peur d’avoir un enfant et le deuxième est l’envie d’avoir un enfant. Ces deux sentiments contradictoires déclenchent une grossesse nerveuse.

Une femme qui souhaite de tout son cœur avoir un enfant à la capacité de forcer de manière involontaire la nature et ainsi voir apparaître les différents signes de grossesse. D’où la sensation d’être véritablement enceinte. Pour d’autres, la peur de tomber enceinte va projeter pour eux les symptômes d’une grossesse. La nervosité, le stress et l’angoisse seront responsables de l’apparition des symptômes de grossesse.

Dans certains cas, la femme désire avoir l’enfant, mais redoute les différentes étapes et modifications qu’entraîne une grossesse. Elle va alors affronter sa peur avec une grossesse nerveuse. La période de ménopause chez les femmes d’âges mûrs et la baisse de la fertilité peut donner naissance à une grossesse nerveuse. Dans ce cas, la femme a peur de vivre les différentes étapes de la ménopause. Elle ressent du coup le désir d’avoir un dernier enfant et de montrer une dernière fois sa féminité. Incapable de faire son deuil, une grossesse nerveuse se projette donc avec l’apparition des différents symptômes.

Le traitement de la grossesse nerveuse

En réalité, dans le cas d’une grossesse nerveuse, malgré tous ces symptômes, vous ne portez pas d’enfant. Une prise en charge est indispensable pour aider la femme à surmonter cette étape. La grossesse nerveuse est un trouble psychique et de ce fait, il n’existe pas de traitement standard.

Un soutien psychologique est nécessaire pour aider la femme qui estimait être enceinte. C’est uniquement dans cette condition qu’elle pourra accepter la dure réalité. Grâce à l’aide du médecin, elle pourra se rendre compte qu’elle ne porte pas d’enfant, mais aussi identifier elle-même les raisons de cette grossesse fictive. Pour atteindre ce résultat, la femme a besoin de soutien de la part de ses proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *