Bébé-Enfants

Quels sont les bons gestes pour prévenir la mort subite du nourrisson?

L’une des plus grandes craintes de tous les nouveaux parents est de vivre la mort subite de leur nourrisson. Toutefois, dans le but d’éviter cette situation, il existe des gestes simples à effectuer au quotidien. Nous vous en parlons dans cet article.

Coucher le bébé sur le dos

Si de nombreux parents se demandent comment coucher leurs bébés, il faut savoir que les positionner sur le dos est la meilleure solution. En effet, cela réduit de moitié le risque de mort subite puisque le nourrisson est dans une position adéquate pour respirer comme il le faut. Lorsque le bébé est couché sur le ventre, son nez et sa bouche ne sont pas correctement dégagés, ce qui représente un risque. À moins que ce ne soit une indication d’un médecin, il est important d’éviter cela.

En outre, il est également déconseillé de les positionner sur le côté puisqu’il y a de grandes chances qu’il se retrouve sur le ventre. Coucher les nourrissons sur le dos est d’autant plus important pour les bébés emmaillotés. En effet, le risque de mort subite est deux fois plus important dans ces cas, s’ils ne sont pas couchés convenablement.

Aussi, il n’est pas recommandé de continuer à les emmailloter au-delà de trois mois, car ils commencent par se retourner à partir de cet âge. Par ailleurs, il est également important que le lit du bébé ne soit pas encombré par de nombreux jouets qui pourraient à un moment l’empêcher de respirer correctement.

Éviter de surchauffer la chambre du bébé

La température dans la chambre du bébé doit être correctement ajustée pour réduire tous les risques de mort subite. Il est conseillé que celle-ci n’excède pas 19 degrés pour le bien-être de votre enfant. Par ailleurs, veillez également à ce que le matelas sur lequel il dormira soit bien ferme et avec des dimensions qui conviennent parfaitement au lit. Pensez aussi à le couvrir correctement sans en faire trop pour éviter qu’il n'ait trop chaud.

Éviter de dormir avec votre bébé

Lorsqu’on vient d’avoir un bébé, on en est admiratif et on souhaite dormir à ses côtés. C’est cependant un geste qu’il ne faut pas faire, puisque cela est susceptible de provoquer la mort subite de votre nourrisson. Il y a effectivement des risques de s'endormir sur l'enfant ou d'adopter une position qui pourrait l’étouffer. Laissez-lui donc son espace, cela ne lui sera que bénéfique.

Privilégier le lait maternel

Il peut arriver pour diverses raisons que l’on n’ait pas réellement la possibilité de nourrir son bébé au sein. Il est toutefois important qu’on privilégie le lait maternel au biberon, car il est plus facile à digérer. Dans le cas où le biberon serait nécessaire, il est essentiel de tenir le bébé à la verticale juste après l’avoir nourri durant une quinzaine de minutes environ. C'est ce qui lui permettra d'éructer. Il est effectivement possible qu’il s’étouffe si le lait remontait de façon subite pendant qu’il dort.

Mettre la tétine au bébé la nuit

Selon une étude, le port de la tétine la nuit pour le nourrisson présente un réel atout. Il limite le risque de mort subite en évitant à ce dernier de suffoquer dans le cas où il se retrouverait sur le ventre. Le port de la tétine la nuit est même conseillé aux USA par l’Académie américaine de pédiatrie. Dans le cas où le nourrisson serait nourri au sein, il faudra patienter 1 mois au minimum avant d’utiliser la tétine, afin qu’il puisse apprendre à sucer convenablement.

Éviter de fumer

S’il est interdit de fumer dès qu’on apprend sa grossesse, cela est également déconseillé à la venue du bébé. Même si les parents ne fument pas avec leur bébé à proximité, il y a de fortes chances que des résidus subsistent sur les vêtements ou sur certains meubles de la maison. Le nourrisson pourra les inhaler à tout moment lorsqu’on le porte ou lorsqu’on l’allonge sur le canapé par exemple. Cela pourrait engendrer des troubles respiratoires ou cardiaques.

En outre, une mère qui allaite ne doit également pas fumer. Le bébé absorberait le tabac à travers le lait maternel, ce qui représente un véritable danger.

Mettre le bébé à plat ventre

Pour limiter le risque de mort subite, il est recommandé de régulièrement mettre le bébé à plat ventre, et ceci durant environ cinq minutes. Dans cette position, les reflux seront réduits et la vidange gastrique effectuée un peu plus vite. Il apprendra également à se repositionner correctement pour respirer, si son nez et sa bouche sont à plat sur le matelas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *