Grossesse

Accouchement sans péridurale: 6 astuces pour soulager la douleur

L'utilisation de la péridurale est un sujet qui crée une polémique dans les maternités. Certaines femmes estiment que l'époque du verset biblique ''Femme tu enfanteras dans la douleur'' est révolue. Pour elles, il faut profiter des progrès de la médecine pour faciliter l'accouchement. D'autres par contre, préfèrent faire les choses naturellement, c'est-à-dire accoucher de façon normale. C'est une fierté d'accoucher sans péridurale disent-elles. Si vous faites partie de cette deuxième catégorie, voici six astuces pour vous rendre la tâche facile.

La visualisation d'images positives

La visualisation est une technique qui peut vous aider à réduire votre perception des sensations douloureuses. Il suffit de concentrer vos pensées sur des choses agréables. Ainsi, vous ressentirez les contractions avec plus de sérénité. Respirez profondément et visualisez des images positives en ayant les yeux fermés. Visualisez votre bébé, imagine-le en train de se faire un chemin jusqu'à votre bassin. Imaginez-le ensuite dans vos bras en train d'avoir son premier souffle.

Imaginez votre souffle montant dans vos pieds lorsque vous inspirez, lors de l'expiration. Imaginez ce souffle sortir par votre tête en direction du ciel. Ce sont-là des images que vous devez avoir dans votre tête afin de ne pas penser à l'éventuelle douleur que vous pourriez ressentir.

Utilisez les techniques de relaxation

Le stress et la peur sont capables de créer des tensions dans votre corps. Ces tensions vont augmenter la perception de la douleur. Sachez qu’essayer de lutter contre la douleur est peine perdue. Videz votre esprit de ce genre de pensées, elles ne feront que rendre la douleur insoutenable.

Le mieux que vous puissiez faire est de percevoir les contractions comme un phénomène normal et bienfaiteur. La relaxation consiste à chasser les pensées parasites de votre mental. La douleur existe toujours, mais dites-vous intérieurement que c'est un mal nécessaire. C'est ainsi que vous réussirez à gérer les contractions lors de l'accouchement.

Demandez à votre conjoint d'être près de vous

C'est un défi qui est de moins en moins relevé par la gent masculine. Ce n'est pas facile de voir sa femme dans la douleur. C'est un phénomène insupportable pour certains. Mais à vous de préparer votre homme à ce challenge, dès que vous décidez d'accoucher sans péridurale.

Lors de l'accouchement, demandez à votre conjoint de vous masser. Le massage aidera vos muscles à se relaxer, et réduira l'anxiété. Selon certaines études, le massage améliore la circulation sanguine et aide à surmonter les douleurs. Aussi, vous pouvez demander à votre conjoint de tenir fermement votre main pendant les contractions. Cela augmentera votre confiance en vous.

Optez pour la respiration abdominale

Les techniques de respiration pendant l'accouchement, permettent l'activation du système circulatoire. Elles aident aussi à maintenir les muscles solides pendant le travail. Avec la respiration abdominale, la mère contrôle la douleur et se recharge en énergie.

Cette technique de respiration consiste à respirer profondément avec le nez, en gonflant l'abdomen. Puis, l'air est expulsé par la bouche. Ce qui rend cette respiration efficace est que l'expiration doit être plus longue que l'inspiration. Aussi, la mère doit marquer des courtes pauses entre les respirations. Cela est nécessaire pour éviter toute forme de stress.

Restez en mouvement

Si vous souhaitez accoucher sans péridurale, soyez constamment en mouvement lors des contractions. C'est une technique efficace pour dissiper la douleur. Si vous pratiquez le yoga, essayez de reproduire des mouvements simples. Le yoga réuni la respiration, la relaxation et le mouvement, il est donc très utile pendant l'accouchement.

Si vous n'avez aucune notion de yoga, utilisez des mouvements basiques tel que la marche. Marcher entre les contractions stimule la progression du travail. En outre, la marche facilite la descente du bébé dans votre bassin et diminue votre perception de la douleur.

Rester en mouvement augmentera votre confort, de même que le bien-être de votre bébé.

Variez les positions

La plupart des femmes en travail préfèrent rester couchées sur le dos. C'est une chose à éviter, car cela réduit l'apport sanguin vers le bébé. Cette position rendra difficile le passage du bébé, puisqu'elle réduit le diamètre du bassin. De plus, la position sur le dos est la moins confortable.

Mettez-vous plutôt dans ces positions :

  • position latérale qui permet le repos et facilite le travail
  • position verticale qui favorise la descente du bébé
  • position à quatre pattes qui permet la rotation du bébé.

In fine, accoucher sans péridurale est la meilleure façon de donner naissance. Ces astuces vous aideront à réduire la douleur lors de l'accouchement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *