Archives du mot-clé mindfulness

Bien être et pleine conscience

Vous qui vivez à 100 à l’heure… Que faites-vous pour soulager votre stress ? Yoga, médiation ?

On connaît de longue date ces pratiques qui permettent de soulager son stress, gérer son anxiété et améliorer sa concentration ou encore sa créativité. Outre le grand public, on trouve parmi leurs adeptes le monde médical mais aussi des sportifs de haut niveau adeptes du yoga, à l’image du joueur de NBA LeBron James, ou encore des joueurs de poker comme Adrienne Rowesome, qui utilise le yoga pour perfectionner son approche physique et mentale du jeu.

Au-delà du yoga et de la méditation, « wellness » (bien-être) et « mindfulness » (pleine conscience) sont deux concepts très tendance aux États-Unis. Mais qu’est-ce que la pleine conscience ? Pour résumer, elle consiste à être dans le moment présent (en focalisant son attention) et à analyser les sensations ressenties.

Vous n’aurez pas besoin d’assister à un cours, c’est une pratique que vous adoptez au quotidien. Pour citer le rhumatologue français Jean-Gérard Bloch : « Il s’agit de développer au quotidien nos capacités naturelles d’attention ».

Pour comprendre et embrasser la pleine conscience, il existe un ouvrage très intéressant, le livre d’Eckhart Tolle « The Power of Now » (littéralement « Le Pouvoir Du Moment Présent »). Eckhart Tolle explique qu’il s’agit de se dissocier de son esprit (du « penseur »), pour se positionner en observateur, observateur de ses émotions mais aussi de ses pensées. Observer sans analyser et accepter les émotions négatives (sans pour autant se résigner). En d’autres mots, ne pas lutter contre ses sentiments ou émotions, mais plutôt chercher à les comprendre. En acceptant ces sentiments négatifs, vous vous libérerez de la souffrance car la souffrance vient de notre résistance inconsciente. N’est-ce pas ce à quoi nous aspirons tous ? La fin de la souffrance ? C’est la définition même d’être « en éveil ».

On l’a vu, la « mindfulness » est applicable à tous les aspects de votre vie, y compris votre alimentation (que l’on appelle alors « mindful eating »). Même Sodexo a un site en anglais intitulé « Mindful by Sodexo », qui entre autres vous donne la recette d’un hamburger « mindful », appelé « The Natural » ! Appliquer la pleine conscience à la façon dont on s’alimente signifie écouter son corps : manger seulement quand il le réclame et arrêter quand on n’a plus faim, manger des aliments non transformés, accorder de l’importance à l’origine de la nourriture que nous consommons (commerce équitable par exemple). Et manger « mindful », c’est être dans le moment et ne pas faire 36 choses en même temps.

Parmi les autres tendances : la consommation minimaliste (acheter moins mais acheter mieux) et la nutrition holistique. Les consommateurs sont à la recherche de produits qui les rendent bien dans leur corps, leur esprit et leur âme. Auparavant, on associait en effet la méditation à la spiritualité : le « ici et maintenant » a d’ailleurs été établi comme l’un des principes essentiels du bouddhisme. Un tournant majeur dans le domaine de la santé et du bien-être est l’inclusion de la santé mentale, le bien-être (« wellness ») n’est plus seulement une question d’exercice et d’alimentation, mais également de positivité, de pleine conscience, de relaxation et de soin de soi. Et ça, vous savez quoi ? Ça rend heureux !

Pour citer Oprah Winfrey, en quatrième de couverture du livre d’Eckhart Tolle : « Cela peut transformer votre façon de penser… Le résultat ? Plus de joie, tout de suite ».